mercredi 18 avril 2012

Le front de mer au printemps 2012

Giboulées d'Avril
Pêcheries dans la brume
Calligraphie des poutres
Graphisme des passerelles
Au printemps
de quoi rêvais-tu ?
D'un printemps ininterrompu...
Jean Ferrat
Et puis de la poésie à fleur de béton...
Bon mercredi !

4 commentaires:

EILINE PARIS a dit…

Je reve d'un peu de chaleur... à la place du gris et des petites giboulées...! bonne journée

flo a dit…

Très jolie balade en bord de mer...
Je rêve comme Eiline... entre deux giboulées!
Bonne journée

Otti Otta a dit…

Bises depuis le pays basque où le vent ne cesse de souffler, la pluie de chanter, le soleil de bien se cacher... La France est grise, à l'unanimité !
Il y en a un que ça n'empêche pas de surfer, comme un pied de nez aux giboulées...

le loup raye a dit…

Tu es passée tout près de chez moi. Tu aurais du t'arrêter. Belles photos