samedi 1 décembre 2012

En vrac, comme le thé...

Une surprise dans la BAL...



Un bracelet gri-gri, porte-bonheur !
Sa créatrice est une fée... Merci infiniment Ingrid !

Et puis pour continuer sur cette note joyeuse, le premier thé du mois de Décembre...




qui sera le n°2 du calendrier de l'Avent... on mettra cette étourderie sur le compte de la fatigue ou de l'impatience...
Concept du calendrier des Thés imaginé par EmmaSaRaHEstelle et Stéphanie.



Petit plaisir supplémentaire : la carte postale qui accompagne le calendrier. Graphisme élégant d'Emma.

En vrac donc, histoire de retrouver de l'énergie : 



Une couleur maison réalisée avec dextérité par ma Grande... Elle s'y colle de bonne grâce toutes les 4 semaines.

Et puis et puis, pour vraiment déconnecter, prêté par Nadine, le roman du moment :



Bon week-end !

5 commentaires:

Bibi a dit…

que du bonheur!
je suivrai bien tout ...sauf la teinture because très dangereux pour les reins!oui,oui!(ça c'est ma série noire!):)

flo a dit…

Les grands esprits se rencontrent en buvant un thé en ce 1er jour de décembre... en lisant un polar,mais sans couleur maison :)
Merci à toi Margot pour ce Vrac qui donne de l'énergie!
Bonne soirée

EILINE PARIS a dit…

Un joli petit inventaire.. qui donne envie...et pour moi aussi livre et thé...mais moins coloré... Je crois d'ailleurs que je devrais mettre un peu de couleur tonique dans ma vie...! Bon dimanche

Otti Otta a dit…

Merci pour le clin d'œil ! J'avais envie d'un dégradé dans les cheveux. Sans oser le faire moi-même. Et je ne peux pas encore compter sur ma fille. Donc, visite chez le coiffeur. Ce qui m'arrive très peu. Mon dégradé rêvé, ça s'appelle un tie and die. Et patatra, la coiffeuse à coupé coupé coupé. Trop. Pas de couleur... Grrrrr

Margot a dit…

@ Otti Otta : mince alors, quelle déception ! Les femmes et les cheveux, c'est vraiment une histoire passionnelle... J'attends Noël pour aller chez le coiffeur et couper. Le projet était de laisser pousser long long long jusqu'au passage du demi-siècle et puis trop de fatigue, faut raccourcir... Pas trop quand même... Même si ça repousse. Petite consolation !